1000 Bruxelles est-il devenu Berlin-Est ?

Nous sommes boulevard Anspach, près de la barrière (visible au fond) fermant l’accès sud du « piétonnier géant » de Yvan Mayeur.

Les extrémités du piétonnier sont-elles en passe de devenir l’équivalent du Checkpoint Charlie de l’ancien Berlin-Ouest ?

Barrière physique, déploiement de policiers en nombre, contrôles tatillons… tout véhicule pris à circuler sur le piétonnier est a priori suspect !

Parfois, ce véhicule est fouillé par la police de Yvan Mayeur et parfois son conducteur parvient à s’échapper : il est alors poursuivi toutes sirènes hurlantes par des voitures de police… ambiance !

1000 Bruxelles est-il devenu Berlin-Est ?
1000 Bruxelles est-il devenu Berlin-Est ?
Ce véhicule "suspect" d'avoir circulé sur le sacro-saint "piétonnier géant" de Yvan Mayeur est arrêté et fouillé de fond en comble...
Ce véhicule « suspect » pour avoir circulé sur le sacro-saint « piétonnier géant » de Yvan Mayeur est arrêté et fouillé de fond en comble…
Ces deux agents à moto ont repéré des véhicules garés sur le "piétonnier géant"...
Ces deux agents à moto ont repéré des véhicules garés sur le « piétonnier géant »…
... et tentent d'y pénétrer (photos prises au téléobjectif)
… et tentent d’y pénétrer (photos prises au téléobjectif)
La police avait arrêté cette Mercedes sur le "piétonnier géant" de Yvan Mayeur, mais son conducteur a réussi à s'échapper...
La police avait arrêté cette Mercedes sur le « piétonnier géant » de Yvan Mayeur, mais son conducteur a réussi à se dégager…
... il est alors poursuivi toutes sirène hurlantes par le véhicule de police... ambiance !
… le véhicule de police fonce au milieu des piétons. Voici l’un des plus graves dangers du « piétonnier géant » : à coups de slogans tels que « Voetganger wordt koning ! » ou « Place au piéton ! », Yvan Mayeur a convaincu ce dernier qu’il est devenu un intouchable
Cet automobiliste allemand se souviendra longtemps de sa visite à "BXL" !
Cet automobiliste français se souviendra longtemps de sa visite en voiture à « BXL » !
Le précieux sésame, extrêmement difficile à obtenir !
Le précieux sésame : le « laisser-passer » officiel, délivré moyennant de fastidieuses démarches administratives !
Ausweis bitte !
Ausweis, bitte ! On croirait revivre les années sombres de l’Occupation : il ne manque plus que le gazogène sur le toit des voitures…