Chaque jour, des centaines de dirigeants découvrent vos turpitudes, M. Mayeur

Yvan Mayeur n’admet pas la contradiction : forcément, cela reviendrait à admettre qu’il est incompétent !

Non, M. Mayeur, vous ne l’emporterez pas au paradis !

Place de la Bourse, la police de Yvan Mayeur « traite » les paisibles citoyens…

Chaque jour, des centaines de dirigeants d’entreprises belges et internationales lisent vos turpitudes.

C’était la place de Brouckère… ce devait être un piétonnier… c’est devenu l’enfer…
Hassan Kessas a trouvé les mots justes pour désigner le « piétonnier » de Yvan Mayeur : « zone d’exclusion » : il suffit de regarder la photo, prise le lundi 30 janvier 2017 à l’heure de pointe

La façon dont vous avez saccagé Bruxelles est connue du monde entier.

Sous Yvan Mayeur, Bruxelles est devenue la capitale européenne — si pas mondiale — de la crasse

Vous avez ni plus ni moins détruit notre ville, M. Mayeur !

Journal de visites

Universités, centres de recherche, grandes banques, multinationales, promoteurs immobiliers, partis politiques belges et étrangers : voilà qui sont nos lecteurs.

Le pire bourgmestre depuis la création de la Belgique en 1830 !

Et n’oublions pas les institutions internationales basées à Bruxelles : Commission européenne, OTAN, Eurocontrol, Parlement européen, etc.

« Mayeur m’a tuer »

C’était une librairie sur le boulevard Anspach : elle s’appelait la Librairie du Centre et elle illustrait un article de la DH que nous avons retrouvé (voir lien ci-dessous)
Voici ce qu’il en reste en ce début 2017…

« J’étais une librairie très bien située sur le boulevard Anspach de Bruxelles, puis Yvan Mayeur s’est amené avec son stupide piétonnier et ses travaux : la zone a été sinistrée et j’ai dû fermer définitivement. »

Evidemment, quand on voit les lieux, déserts et désolés, même à l’heure de pointe…

NOTE : les travaux du « piétonnier géant » n’ont même pas encore commencé !

Voir l’article de la DH du 2 septembre 2016

La « clique des socialopes »

Se rendre à Bruxelles est devenu une « galère » selon Cloclo ; quant à Joêlle, elle blâme la « clique de socialopes » au pouvoir
« Nous avions prévu une sortie à Bruxelles mardi. Un RV vers 19h. Lieu dans le centre. Avons renoncé et fait demi-tour » déclare pour sa part Isabelle

Trois témoignages de citoyennes — habitant manifestement en-dehors du rayon des destructions opérées par Yvan Mayeur — soulignent l’extrême difficulté éprouvée à se rendre dans le centre de Bruxelles, sans même parler de la misère et de la désolation qu’on y rencontre une fois arrivé !

Voici le « nouveau centre » de Bruxelles, inaccessible sauf — bien évidemment — pour les malheureux qui s’y sont rassemblés et y survivent vaille que vaille ; on voit aussi (à droite) le peu de cas que Yvan Mayeur fait des PMR, dont l’emplacement réservé a tout simplement été fermé par une borne…
Yvan Mayeur appelle ce lieu sordide où SDF, drogue et alcool cohabitent : « the place to be ». Ce clochard (venu de l’Est ?) s’est manifestement administré un cocktail particulièrement efficace, le plongeant dans un état d’oblitération mentale !
Saleté répugnante, insécurité, clochardisation : le fiasco du « piétonnier géant » de Yvan Mayeur est flagrant !

Nouvelle victime de Yvan Mayeur au quartier Dansaert

Zadig & Voltaire de la rue Dansaert ferme boutique : les cartons n’attendent plus que le déménageur…

Une enseigne prestigieuse de plus — française comme Ladurée — peut désormais afficher « MAYEUR M’A TUER » : Zadig et Voltaire, 73 rue Antoine Dansaert n’est plus, tué par le stupide « piétonnier géant » de Yvan Mayeur (PS).

Yvan Mayeur : socialo, cumulard et croque-mort de Bruxelles

Ce même Yvan Mayeur paradait voici à peine quelques jours sur les plateaux de télévision, se faisant passer pour une victime des « méchants commerçants » qui sont, d’après ses dires, « malveillants », « cons » et « crétins ».

La révolte gronde, Yvan Mayeur (PS) s’enfuit

La séance du lundi 23 janvier 2017 du Conseil communal de Bruxelles est… annulée !

Face à la manifestation organisée lundi 23 janvier par le PTB pour le renverser, qu’a choisi Yvan Mayeur (PS) ?

Comme Pinocchio, Yvan Mayeur présente un appendice nasal s’allongeant à mesure de ses mensonges

Il a choisi la fuite, comme Louis XVI : la séance du Conseil communal de la Ville de Bruxelles est annulée !

Plus jamais le PS !

Si, à Liège, c’est l’affaire PUBLIFIN avec Stéphane Moreau (PS) et ses procédés « mafieux » qui défraie la chronique1… à Bruxelles, c’est l’affaire Yvan Mayeur (PS) qui fait scandale.

Le pire bourgmestre depuis la création de la Belgique en 1830 !

Cette dernière commence d’ailleurs à prendre des proportions homériques : incompétent, tyrannique, saccageur de Bruxelles, menteur, profiteur, cumulard notoire (il est notamment président de Vivaqua… où il ne semble guère faire acte de présence), l’auteur du « piétonnier géant » suscite une haine réellement peu commune.

Ajoutons pour être complet que Yvan Mayeur fait l’objet d’une plainte pénale relative à la gestion d’un hôpital bruxellois, le CHU Brugmann2.

« CONS!!! » et « CRETINS! » reprennent en cœur les habitants de Bruxelles, lesquels ont même créé un Club des Cons et Crétins, le CCC : on le voit, l’esprit de la zwanze typiquement bruxelloise n’a pas disparu !
Le CCC (Club des Cons et Crétins), à ne pas confondre avec les CCC (Cellules Communistes Combattantes), encore que…

Dernier développement en date : Yvan Mayeur insulte publiquement ses adversaires ) lorsqu’il passe à la télévision BX1 (« cons », « crétins », « malveillants », etc.).

Yvan Mayeur du PS insulte les citoyens en les traitant de « cons », « crétins », etc. au point que ceux-ci ripostent en collant des stickers un peu partout à Bruxelles…

Son impopularité rejaillit bien évidemment sur son parti, le PS, en chute libre dans les sondages.

Le PS
A Bruxelles, le PS passe de 24,9% en 2014 à 15,5% dans ce sondage réalisé fin septembre 2016 : grâce au transfert des intentions de vote du PS vers le PTB, ce dernier est devenu le troisième parti !

Cependant, d’après les bruits qui nous parviennent, ledit PS ne saurait pas comment se débarrasser du boulet Yvan Mayeur !

Quand donc le PS retrouvera-t-il
Quand donc le PS retrouvera-t-il la raison et saura-t-il se débarrasser de l’incompétent Yvan Mayeur, naufrageur de Bruxelles et cumulard à raison de plus de 130.000 euros par an ?

Yvan Mayeur — qui n’a jamais fait d’études universitaires (il est assistant social) — est un super-cumulard : Cumuleo annonce le chiffre de 10.788 euros par mois, soit 129.456 euros par an, auxquels il faut encore ajouter ses deux mandats chez Vivaqua et au SAMU.

  1. Ainsi, Daniel Weekers, conseiller de Stéphane Moreau chez Nethys, perçoit un salaire de 600.000 euros par an sans compter les avantages divers, lit-on ce vendredi 20 janvier dans L’Echo. Daniel Weekers perçoit ce salaire à travers une société afin d’en diminuer la charge fiscale, selon le journal.

    A l’intérieur même de la galaxie Nethys, plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer une rémunération injustifiée. « Il travaille 10 heures par semaine », assure une source à L’Echo. Daniel Weekers a refusé de commenter cette information expliquant que Nethys est une société privée et qu’il n’a pas à se justifier.

    Stéphane Moreau lui-même gagnerait 960.000 euros bruts par an pour sa fonction de CEO de Nethys, selon une information du Vif confirmée par l’Echo. Plus précisément, selon ces médias, cette somme reprend une partie fixe évaluée à 600.000 euros et une partie variable.

    En plus de sa fonction au sein de Nethys, Stéphane Moreau est également bourgmestre d’Ans. Il détient également d’autres mandats.

  2. Yvan Mayeur a « viré » son directeur général, le Dr Florence Hut

Intéressant développement…

Le PTB invite à manifester contre Yvan Mayeur…

Yvan Mayeur semble avoir franchi la ligne rouge en traitant publiquement ses adversaires de « cons », « crétins », « malveillants », etc. sur BX1 le 16 janvier 2017.

Les marxistes-léninistes du PTB utilisent désormais le socialo Yvan Mayeur (PS) comme punching-ball afin de rallier à leur cause les commerçants et autres bourgeois bruxellois déçus par le MR et son judas Marion Lemesre.

Enfin un relais politique pour neutraliser le personnage le plus détesté de Belgique ?

Cet internaute dresse un intéressant parallèle entre la vulgarité de Yvan Mayeur et celle de Donald Trump — on notera au passage que la Belgique est devenue le « deuxième pays d’Europe le plus craint aux USA » (après la Turquie), ce qui n’est guère rassurant !

Nous finirons par nous convertir… en tout cas, à choisir entre le PS — avec ses cumulards et magouilleurs — et le PTB, nous n’hésiterions pas une seconde !

Bruxelles, ville la plus sale au monde !

Une honte absolue : Bruxelles est la ville la plus sale d’Europe, et même du Monde !

Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 1
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 2
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 3
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 4
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 5
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 6
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 7
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 8
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 9
Bruxelles, ville la plus sale d’Europe 10

Les associations de commerçants luttent contre Yvan Mayeur

Ce mec a un culot monstre. Il débite des contrevérités à un rythme impressionnant, sans aucune gène. Bientôt, il nous dira qu’il a vu Jésus place du Jeu de Balle.

Jo Rexan

Yvan Mayeur déclare souvent qu’il agit « en concertation » avec les associations de commerçants du centre de Bruxelles, voire qu’il bénéficie de leur soutien.

« Malade », « crétin », « pathétique », « menteur », etc. voici un modeste échantillon de ce que les commerçants de Bruxelles pensent de Yvan Mayeur, de son « piétonnier géant » et de son intention de supprimer 30% des voitures

Rien n’est plus faux, comme le démontre le nouveau recours en annulation déposé voici peu par le G.C.C.B.1 devant le Conseil d’Etat.

Dans l’enfer du « BXL » de Yvan Mayeur : écran publicitaire géant, trafic embouteillé (sur la zone qui devait être piétonne !), arbres déracinés, travaux incessants, commerçants ruinés : mais où sont donc passés les piétons ?
  1. Groupement du Commerce du Centre de Bruxelles, dont le président est M. Alain Berlinblau

Ladurée Grand-Place se crashe à son tour !

Situé rue de la Colline, juste avant la Grand-Place de Bruxelles, l’établissement français spécialisé en macarons vient de fermer

Ouvert début 2016, Ladurée Grand-Place (en réalité rue de la Colline) n’aura pas survécu longtemps à son grand-frère du Sablon.

L’établissement est définitivement fermé depuis le 1er janvier 2017…

Ce qu’on en dit : « c’est un public à chier qui passe » — merci Yvan Mayeur

Voilà qui vient contredire frontalement les affirmations fantaisistes — et même mensongères — du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur selon lesquelles de « grands noms » viendraient s’établir autour de son sinistre « piétonnier géant » ou que le centre de Bruxelles connaîtrait un « boom économique formidable ».

Beaucoup trop chic pour le « piétomerde » de Yvan Mayeur, ce dernier étant tout juste bon pour les « chocomerde » (ce vocabulaire peu fleuri commence à s’imposer, raison pour laquelle nous le reprenons)

Ceci résonne comme un énième et lugubre avertissement aux entreprises françaises ou autres voulant faire confiance à Pinocchio-Mayeur !