American Airlines ne reviendra plus à Bruxelles

Nous félicitons la bande d’incapables au pouvoir à Bruxelles — les Mayeur, Lemesre, Courtois, Vervoort et Smet — pour avoir transformé la capitale de l’Europe en une ville de province invivable, parsemée de blocs de béton, et dont le centre est devenu un gigantesque no man’s land.

American Airlines, la plus importante compagnie aérienne américaine, ne trouve plus utile de desservir le « trou à rat » qu’est devenu Bruxelles selon Donald Trump. Et celui-ci a parfaitement raison !

(Belga) La compagnie aérienne American Airlines a cessé ses activités à Brussels Airport. La connexion avec Philadelphie s’était déjà muée en une liaison estivale dans la foulée de l’attentat du 22 mars, mais il apparaît aujourd’hui que la compagnie quitte complètement le tarmac bruxellois. L’information a été confirmée par la compagnie américaine et l’aéroport.

Le couple Mayeur (PS) et Smet (sp.a) posant « en touristes » à Bruxelles : deux catastrophes qui se potentialisent mutuellement : l’incompétence et l’idéologie.

La liaison Bruxelles-Philadelphie, à une époque effectuée six fois par semaine, avait été suspendue le 22 mars. Quelques jours après la réouverture de l’aéroport de Zaventem, American Airlines avait fait part de son intention de reprendre les vols entre le Philadelphia International Airport et Brussels Airport à partir du 15 juin, comme un itinéraire saisonnier.

Rudy Vervoort (PS) : on a du mal à croire que ce personnage aussi falot qu’ennuyeux — sosie du chien anthropomorphe Droopy de Tex Avery — est le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale

Pour l’été 2017, une reprise était attendue aux alentours de mai. Celle-ci n’aura toutefois pas lieu. « American Airlines évalue continuellement son réseau afin d’exploiter au mieux sa flotte et de maximiser sa rentabilité, tout en répondant à la demande des clients », souligne la compagnie américaine.

Yvan Mayeur, au moins, est fidèle à la ligne de son parti politique (le PS) : tout détruire. Mais Marion Lemesre appartient en théorie au MR et a promis de protéger les commerçants : ce véritable judas a en réalité fait tout le contraire en s’alliant avec Mayeur.

« Nous avons dans cette optique pris la décision difficile de renoncer à la route Bruxelles-Philadelphie. » Les responsables de Brussels Airport confirment. « Le dernier vol a eu lieu le 15 août 2016 », a indiqué une porte-parole. « Un retour n’est pas à l’ordre du jour. »

Qu’on ne s’étonne pas que les touristes — notamment chinois et américains — évitent désormais Bruxelles !