Bruxelles en queue du classement Mercer : un recul de six places !

Dans une vingtaine d’années, Bruxelles sera une ville dans le style de celles d’Afrique du Nord — j’en ai visité quelques unes sur ce continent —, où les gens vivent sur un autre mode, ce qui les arrange vraisemblablement ; et que je ne critique certainement pas puisque cet environnement plaît à la population sur place, mais ici ce n’est pas notre mode de vie.

Michel Hustin, le 14 mars 2017

Scène de la vie quotidienne dans la Nouvelle Babylone de Yvan Mayeur : nous sommes ici sur l’ex-boulevard central, et non à Molenbeek-Saint-Jean comme on pourrait le croire… En coupant tout trafic automobile au sein du Pentagone, Yvan Mayeur a — sans doute sans le vouloir — permis à la partie maghrébo-islamique de Bruxelles-Ville de se développer considérablement

Le classement du bureau de consultance Mercer donne la liste des villes les plus agréables à vivre au monde.

Bruxelles, ville la plus sale d’Europe

Il est destiné à l’origine aux multinationales qui doivent déterminer où détacher des travailleurs à l’international — les « expatriés » — et quelles compensations financières prévoir.

Même dans le cœur historique de Bruxelles — le Pentagone —, la saleté est omniprésente : il serait plus exact de parler de décharge à ciel ouvert !

Sans surprise, le Bruxelles des Mayeur et autre Vervoort est passé de la 21ème à la 27ème place, soit une perte de six places !

La politique anti-voitures de Bruxelles est bien illustrée par cette photographie récente : pour un but ridicule — rogner un mètre du terre-plein central de la petite ceinture entourant le Pentagone —, la Région bloque durablement une voirie essentielle. Certes, son véritable but est de dégoûter les automobilistes, mais à force d’écœurer les uns et les autres, Bruxelles devient un désert…

Ce n’est en effet guère étonnant : attentats terroristes, tunnels bloqués, saleté omniprésente, dangerosité, politique viscéralement anti-voitures concrétisée par un « piétonnier géant » (en réalité un no man’s land) et des travaux à perpétuité, un peu partout.

Comment la police personnelle de Yvan Mayeur, POLBRU, traite les citoyens à Bruxelles…

Ce que les Bruxellois eux-mêmes disent de Bruxelles…

Voici le classement :

1. Vienne
2. Zurich
3. Auckland
4. Munich
5. Vancouver
6. Dusseldorf
7. Francfort
8. Genève
9. Copenhague
10. Bâle et Sydney

… et très très loin derrière, devant Bagdad et Damas :

27. Bruxelles