Bruxelles, l’insécurité au quotidien

Mai 2017 : à quelques mètres à peine de la Grand-Place de Bruxelles, un antiquaire de renom est très violemment agressé dans son magasin ; le ou les coupables courent toujours…
Mai 2017 : l’armée filtre les entrées vers le Pentagone de Bruxelles ; ici, un jeune musulman (à gauche) se fait contrôler par des parachutistes armés jusqu’aux dents, stratégiquement positionnés devant la station de métro Lemonnier (ce genre de cliché est délicat à prendre — même au téléobjectif —, car les militaires interviennent immédiatement lorsqu’ils remarquent qu’ils sont filmés)
Roulant à contre-sens sur le « piétonnier géant », deux voitures de police se dirigent à très vive allure vers la place de la Bourse
Cette automitrailleuse monte la garde devant la Bourse de Bruxelles, dans la partie piétonne du Pentagone
Un commissaire de police, abattu au niveau du boulevard du Midi, gît à même l’asphalte
Boulevard Anspach : un camion de parachutistes stationné devant l’Ancienne Belgique (« AB »), dans la partie piétonne du Pentagone
Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la police recourt à des mesures extrêmes
Plus que jamais, l’armée reste sur le pied de guerre étant donné la menace terroriste de niveau 3