Comparez la gestion imbécile de Yvan Mayeur (PS) !

A force de vivre ou de travailler à 1000 Bruxelles, on finit par croire que la ville sera éternellement sale, laide et dangereuse.

Yvan Mayeur : une catastrophe pour Bruxelles

En réalité, des mandataires communaux bien plus intelligents que Yvan Mayeur (PS) ont embelli leur propre commune : par exemple Vincent De Wolf (MR).

Il suffit en effet de sortir du Pentagone et de comparer, dans les deux cas, un grand boulevard :

  • le boulevard du Midi/Poincaré à 1000 Bruxelles
  • le boulevard Saint-Michel à 1040 Bruxelles

Le boulevard Saint-Michel est aménagé en agréable promenade verdoyante1, tandis que le boulevard du Midi — pourtant à quelques centaines de mètres de la Grand-Place — est laissé à l’abandon et utilisé comme parking sauvage ou dépôt de blocs de béton.

Le boulevard Richard-Lenoir, dans le 11ème arrondissement de Paris signe une harmonieuse cohabitation entre le trafic automobile — sur les allées latérales — et l’agrément d’un parc arboré

L’architecte Goedele Desmet, dont les bureaux sont situés sur le boulevard Poincaré, plaide pour un réaménagement intelligent du terre-plein central et prend pour modèle le boulevard Lenoir, à Paris.

Elle estime que Yvan Mayeur se soucie peu de ce lieu parce que celui-ci se trouve à la frontière de 1000 Bruxelles (et non en plein milieu de son territoire).

Au lieu de bloquer tout le centre-ville de Bruxelles et de causer une catastrophe économique avec son « piétonnier géant » de cinquante hectares, Yvan Mayeur aurait été mieux inspiré de transformer ce long terre-plein bordant le Pentagone en promenade pour piétons et cyclistes2

A 1000 Bruxelles — Chez Yvan Mayeur (PS)

Comment rendre un lieu désolé encore plus laid : en y tolérant toutes sortes de pratiques interdites : stationnement sauvage, trafics en tous genre, vols, versage d’immondices, etc.
Pour Yvan Mayeur et Pascal Smet, le terre-plein central n’est qu’un endroit comme un autre où stocker des blocs de béton, sans se soucier le moins du monde de la qualité de vie des riverains
Voici la vue horrifiante que le terre-plein central offre près de la gare du Midi : on comparera avec les abords de la gare du Nord à Paris ou ceux de Saint-Pancras à Londres

A 1040 Bruxelles (Etterbeek) — Chez Vincent De Wolf (MR)

Le terre-plein du boulevard Saint-Michel ressemble aux flatteuses images futuristes du boulevard Anspach, que Yvan Mayeur présente depuis des années — alors qu’en réalité il transforme Bruxelles en dépotoir
De même, ce terre-plein n’a rien à envier au boulevard Richard-Lenoir de Paris (voit photo ci-dessus)
Même les rails de tram sont intégrés dans le terre-plein

Article de Bruzz (en néerlandais)

  1. Point n’est donc besoin de courir à Paris et d’invoquer le boulevard Lenoir…
  2. Au lieu de cela, Pascal Smet a été installer une double piste cyclable bidirectionnelle qui « mange » deux bandes de circulation automobile