Est-ce encore un gag ?

Photo prise le 29 mai 2017 sur le terre-plein central

Ce lundi 29 mai 2017, après les affiches de Mme Goedele Desmet, des petites mains ont apposé sur les pare-brises des centaines d’avis émanant de « BXL ».

Ces avis ont été apposés sur les véhicules stationnés sur la « berme centrale » (lisez : le terre-plein central) ainsi que le long du boulevard du Midi.

Mme Desmet doit posséder de sérieux contacts chez Pascal Smet ou à la Ville de « BXL », puisque sa campagne d’affichage pro-parc linéaire n’a précédé l’apposition de ces avis que de quelques heures à peine…

On voit le terre-plein central, l’horodateur entouré de ses quatre bornes, les avis apposés sur les pare-brises des véhicules stationnés, les affiches de Mme Desmet… mais il n’existe aucun panneau de signalisation ad hoc (photo du 30 mai 2017) !

Le plus curieux est qu’aucun panneau de signalisation ad hoc n’a encore été installé qui rende l’utilisation des horodateurs obligatoire !

Cela étant, trois jours pour se procurer le précieux sésame, à savoir la carte de riverain — ou de stationnement pour les travailleurs —, cela semble assez court…

A noter que la joie des titulaires desdites cartes sera de courte durée : la Foire du Midi arrive début juillet et le terre-plein central devra être évacué !

Avis en français — On notera qu’aucun responsable politique (Mayeur, Lemesre, Ampe…) n’a osé signer cette missive particulièrement inquiétante et répressive : c’est un certain Lebegge qui s’identifie en tout petits caractères comme étant son éditeur responsable, formalité voulue par la loi
Avis en néerlandais (au verso, mais disposé tête-bêche)