Félicitations à M. Alain Berlinblau, président du GCCB

Alain Berlinblau, président du GCCB, est en train de gagner son combat contre le « piétonnier géant » de Yvan Mayeur, voir : Le Conseil d’Etat va suspendre le piétonnier central

Le Conseil d'Etat donne raison à Alain Berlinblau
Le Conseil d’Etat donne raison à Alain Berlinblau, président du GCCB

A cette occasion, nous tenons à présenter au président Berlinblau nos plus vives et sincères félicitations !

Pour notre part, nous avons déjà souligné — notamment les 20 et 26 avril, et surtout le 28 mai 2016 — que l’abord de la problématique du « piétonnier géant » via un recours auprès du Conseil d’Etat était la seule susceptible de porter des fruits, et que la plupart des autres actions militantes (manifs, pétition, autocollants, agitation sur Facebook, etc.) étaient passablement vaines (et même dangereuses).

En effet, Yvan Mayeur n’est pas un « gentleman démocrate » adepte de la concertation, mais un adversaire particulièrement coriace qui a sans doute déjà conclu des conventions avec le secteur privé, ce qui explique qu’il ne peut plus faire marche arrière.

Nous n'avons jamais accordé foi aux bobards annonçant la "réduction" du piétonnier central
Nous n’avons jamais accordé foi aux bobards annonçant la « réduction » du piétonnier central, pourtant diffusés par la RTBF le 15 juin !

Cela explique donc aussi pourquoi le périmètre du « piétonnier géant » est maintenu contre vents et marées, même si de petites « voies de service » ou une petite bande de circulation sont instaurées dans certaines de ses zones (par exemple entre la Bourse et la place Fontainas).

La DH et la RTBF avaient tout faux lorsqu’elles écrivaient le 15 juin 2016 :

Le piétonnier bruxellois se verra fortement amputé. L’information, publiée par la Dernière Heure, nous a été confirmée à bonne source. 

La place De Brouckère sera totalement rendue à la circulation automobile, ce qui signifie que le piétonnier ne débutera plus qu’à partir de la rue Fossé aux Loups. De l’autre côté, la rue du Midi ne fera plus partie du périmètre piéton. On ne connaît pas encore exactement les détails de cette réduction, mais si cela se confirme, le piétonnier serait amputé d’une moitié de son périmètre (sic).

Alain Berlinblau
Alain Berlinblau : la force tranquille opposée à l’incompétence de la « bande des cinq »

C’est le très grand mérite de M. Berlinblau d’avoir économisé les ressources du GCCB afin de les concentrer sur la requête en suspension et en annulation devant le Conseil d’Etat.

C’est aussi à son honneur d’avoir tenu un discours public clair, sobre et digne1.

Les effets de la suspension, puis sans doute de l’annulation du permis du « piétonnier géant » de Yvan Mayeur, sont incalculables : pour commencer, le piétonnier va rester en l’état actuel pendant environ un an, soit jusqu’au printemps 2017, avant que la Ville de Bruxelles ne se voie obligée de restituer la situation originelle, à savoir celle prévalant avant le 29 juin 2015.

Les élections communales à la Ville de Bruxelles auront lieu en octobre 2018, c’est-à-dire à un moment où aucun piétonnier n’aura encore été aménagé…

Logo du GIESS
Logo du GIESS
  1. Il est vrai que d’autres se sont chargés de la contre-propagande…

3 réflexions au sujet de « Félicitations à M. Alain Berlinblau, président du GCCB »

  1. Bravo !
    C’est un beau début !

    Il ne reste plus qu’à faire comprendre qu’un boulevard n’a pas vocation de piétonnier et rouvrir l’entièreté des boulevards du centre, y compris le tronçon en face de la Bourse !

    Et je ne suis pas une extrémiste anti-piétonnier. Beaucoup d’endroits se prêtent à être fermés à la circulation automobile, mais pas un axe principale ! Et lorsqu’on parle piétonnier on devrait aussi réfléchir systématiquement au piétonnier certaines heures et/ou saisons.

  2. Cher Monsieur Berlinblau,
    Un seul mot : BRAVO, pour ce tour de force !
    Alors que personne n’y croyait, vous étiez le seul à savoir où vous alliez 🙂
    Vous êtes un homme d’expérience et de terrain, si je puis me permettre : ce n’est pas à un vieux singe que l’on apprend à faire des tours !!!!
    Bien à vous.

Les commentaires sont fermés.