Honte à Yvan Mayeur !

Le terre-plein central présente même des goulots d’étranglement, ici au niveau de l’ex-école Maïmonide transformée en bunker pour cause de risque d’attentat antisémite

La Ville de Bruxelles a décidé de réglementer à compter de la mi-mars 2017 le stationnement sur le terre-plein central entre les boulevards du Midi et Poincaré, situé sur son propre territoire (même si la voirie est régionale).

On voit dans cette affaire toute l’incompétence de l’équipe qui dirige la ville de Bruxelles, Yvan Mayeur en tête.

Le terre-plein central vu depuis le boulevard du Midi

Il eût été éminemment logique de réglementer le stationnement sur cette énorme bande de terrain, au plus tard lors de la mise en piétonnier des boulevards centraux, le 29 juin 2015.

A droite, on voit le pont ferroviaire de la jonction Nord-Midi. En réalité, certains segments de ce terre-plein central sont situés tout près de la Bourse et de la Grand-Place de Bruxelles : quelle honte de n’avoir pas permis aux clients des commerçants du centre-ville de s’y garer moyennant une redevance raisonnable quand les boulevards furent mis en piétonnier, en 2015 ! Mille places de parking squattées par des voitures ventouses, des épaves, des véhicules d’Europe de l’Est et donc inutilisables pour les Bruxellois !

En effet, les clients des commerces du centre-ville de Bruxelles auraient au moins pu se garer sur ce gigantesque terre-plein, capable d’accueillir un millier de véhicules.

Au lieu de cela, Yvan Mayeur et sa bande ont préféré y laisser des voitures ventouses et même des carcasses de voitures accidentées, le tout dans un contexte de saleté et d’insécurité absolument inimaginables…

Cet « objet » semble abandonné, mais il s’agit en réalité d’un chariot — dépourvu de ses roues — amarré à la barrière grâce à une chaîne, comme les vélos

Et quand nous parlons de saleté, cela va très, très loin : outre un parking gratuit, c’est même une déchetterie gratuite.

Il aura fallu deux ans pour que Yvan Mayeur se rende compte que ces mille bonnes places de parking pouvaient servir à autre chose qu’à stocker un amas de voitures ventouses, de vieilles camionnettes pourries, de roulottes de gitans et même d’épaves de voitures accidentées : c’est réellement une honte !

Mais ils sont comme ça à la Ville de Bruxelles : ils ne réfléchissent pas ! Il y a vraiment de quoi se poser de graves questions à propos du QI des Yvan Mayeur et autre Marion Lemesre ou Alain Courtois !

Et voilà le tragique, le pitoyable résultat de cette incompétence crasse : un centre-ville désert, des commerces qui meurent, la délinquance qui progresse d’une manière fulgurante. Mais le mal est fait : les clients ne reviendront plus, il vont faire leur « shopping » à Anvers, Louvain-la-Neuve, Namur… et même Maastricht ! Il n’y a pas de mots pour qualifier tout le mal que Yvan Mayeur a causé à Bruxelles