Ladurée, c’est bien fini : les investisseurs quittent Bruxelles

 Ladurée a tiré un trait sur Bruxelles-lez-Piétonnier, car les clients aisés fuient désormais le centre-ville, y compris le Sablon !
Ladurée n’a pas duré : la société a tiré un trait sur Bruxelles-lez-Piétonnier, car les clients aisés fuient désormais le centre-ville, y compris le quartier du Sablon, en raison du « piétonnier géant » de Yvan Mayeur
Cette fois-ci, c'est bien fini...
Cette fois-ci, c’est bien fini : l’immeuble est à louer, mais ne trouvera sans doute pas preneur tant que Yvan Mayeur sévit à Bruxelles… d’autant que le loyer payé par Ladurée s’élevait à quelque 35.000 euros par mois
Le Grand Sablon, vide
Le Grand Sablon est totalement vide, à part pour cet immense bus articulé et notre promeneur…

Investisseurs internationaux, méfiez-vous de Bruxelles-Ville et surtout de Yvan Mayeur…