Le Conseil d’Etat va suspendre le « piétonnier géant » d’Yvan Mayeur

On aura rarement vu, dans l’histoire de la Belgique, une telle rétivité : Yvan Mayeur persiste, malgré l’avis de l’auditorat du Conseil d’Etat, dans son projet insensé de « piétonnier géant » !

Cet homme est-il normal ?
Yvan Mayeur (PS) le médiocre, ou la rétivité personnifiée…

Dans deux semaines, très exactement le 29 juin 2016 — ironiquement un an jour pour jour après son inauguration en 2015 —, le Conseil d’Etat suspendra1 en référé le permis de cette aberration urbanistique qu’est le « piétonnier géant » de Yvan Mayeur…

Alain Courtois, Premier échevin
Alain Courtois (MR), Premier échevin de Bruxelles : son incompétence se lit sur son visage perpétuellement dépourvu de la moindre expression, comme hébété !

Comment un homme comme Didier Reynders a-t-il pu se compromettre dans une pareille affaire ?

La "fille de commerçants" Marion Lemesre
La « fille de commerçants » Marion Lemesre (MR) : ce véritable Judas a trompé ceux-là mêmes qu’elle avait promis de protéger, les commerçants

Quant à Marion Lemesre, voici ce qu’elle osait écrire il y a peu :

Cher commerçant,

Paris Match en partenariat avec la RTBF organise la « Soirée blanche » qui se tiendra sur notre magnifique Grand-Place le lundi 20 juin entre 19h30 et minuit.

Cet événement s’inscrit dans la convivialité pour célébrer l’été qui pointe son horizon et inciter les gens à faire vivre les commerces de la Ville.

Des tables et chaises seront placées sur la Grand-Place ainsi qu’un podium pour l’animation musicale.

Vous êtes bien évidemment tous conviés à participer à cette (sic) événement avec pour seule consigne le « blanc ».

Espérant que cette « Soirée blanche » apportera de la gaité et de la convivialité à tous.

Marion LEMESRE
Echevine des Affaires économiques

Lisez le rapport de l’auditeur du Conseil d’Etat (40 pages) : 95 fois sur cent, celui-ci suit l’avis de son auditeur !

Rapport de l’auditeur du Conseil d’Etat

Ne votez plus jamais pour ceux qui ont soutenu ce véritable déni de démocratie : PS (Yvan Mayeur) et MR (Alain Courtois, Marion Lemesre et Didier Reynders).

  1.  La suspension est une mesure d’urgence précédant en général l’annulation pure et dure : la première requiert des « moyens sérieux » et un préjudice difficilement réparable, quand la seconde requiert évidemment des « moyens fondés, » puisqu’il s’agit de la procédure au fond.