Le mystère Ukta Hallouf

Qui se cache derrière le pseudo Ukta Hallouf ?
Qui se cache derrière le pseudo provocateur de « Ukta Hallouf » ?

Depuis 2015, une certaine demoiselle Ukta Hallouf — soi-disant coiffeuse de son état — sévit dans la section « faits divers » des versions numériques des quotidiens wallons, ainsi que sur plusieurs groupes Facebook anti-piétonniers…

Ukta serait guadeloupéenne — et donc française —, mais œuvrerait dans un salon situé près de la place Fontainas, à 1000 Bruxelles.

Cependant, dans la vraie vie, Ukta serait plutôt un pur produit wallon…

Commentant la mort de Rachid...
Sur LaMeuse.be, commentant le décès accidentel de Rachid (30 ans), tué sur l’autoroute E25 en ramassant ses lunettes : On n’est plus dans le « réflexe » mais carrément dans la connerie pure et simple
Sur sudinfo, à propos de la mort de Florent : e n'ai NI enfants, NI compassion, NI empathie. Je suis l'archétype de la sociopathe indécrottable. Je m'y accommode très bien, ce sont les autres qui ont plus de difficultés.
Sur Sudinfo.be, à propos de la mort de Florent (19 ans) : Je n’ai NI enfants, NI compassion, NI empathie. Je suis l’archétype de la sociopathe indécrottable. Je m’y (sic) accommode très bien, ce sont les autres qui ont plus de difficultés.
Sur LaGazette.be, à propos de la mort de trois personnes : Ricardo j'ai envie de faire l'amour avec toi
Sur LaGazette.be, réagissant à la mort de trois personnes dans un accident de la route : Ricardo j’ai envie de faire l’amour avec toi

Dans les quotidiens wallons, son trip consiste à indisposer les proches des victimes d’accidents de la route, au besoin en usant d’un langage particulièrement ordurier.

Sur Facebook, Ukta est nettement plus sociable et milite contre le piétonnier de Bruxelles.

Etonnamment, notre troll wallon a été nommé administrateur du groupe anti-piétonnier de Michel Wajs (ou Wajsbort), ce qui en dit long sur ses critères de sélection.

Ukta en majesté
Ukta Hallouf en majesté : toutes ses photos proviennent en réalité de sites sur les cheveux « Kinky » — Ukta a opté pour la variante « Kinky Curly »

Son profil Facebook a ceci de particulier qu’il ne comporte ni données personnelles, ni journal, ni amis… mais sous-entend que sa titulaire pratique rien de moins que… la sorcellerie vaudou1 !

Qui est donc l’être de chair et d’os qui se cache derrière le singulier pseudo de « Ukta Hallouf » ?

Melle Hallouf nous écrit à cet égard qu’elle est l’unique personne réellement anonyme sur Internet : Et pour cause, je ne suis sur aucun réseau social, aucun site internet fût-il professionnel ou privé, aucune base de donnée. Il vous est donc techniquement impossible d’avoir pu identifier qui que ce soit.

Le mystère Ukta Hallouf sera-t-il un jour percé ? Suspense…

  1. C’est à dire l’art de faire du mal à distance…