Le « piétonnier géant » de Bruxelles cache-t-il une vaste opération de spéculation immobilière ?

Le « piétonnier géant » de Bruxelles cache-t-il une vaste opération de spéculation immobilière ?

Poser la question, c’est presque y répondre lorsqu’on sait que :

  • plusieurs commerçants du centre-ville, propriétaires de leur immeuble, ont été contactés par téléphone courant septembre 2015 — notamment François Chladiuk et Michel Wajs — pour savoir s’ils seraient intéressés à vendre… non pas leur commerce, mais leur bien immobilier ;
  • depuis le 1er octobre, la Ville de Bruxelles a donné des instructions afin que les immondices ne soient plus récoltées avant 10 heures du matin dans le centre-ville ;
  • le boulevard A. Max a été mis à sens unique dans une direction extrêmement défavorable aux commerces qui y sont situés ;
  • la police verbalise systématiquement les livreurs et les automobilistes, y compris les handicapés ;
  • en revanche, la police déclare avoir reçu instruction de ne pas se préoccuper des cyclistes fonçant à toute allure au milieu des piétons, ni des comportements déviants 1: agressifs, alcooliques, drogués et autres mendiants, clochards, SDF…  porter plainte ne sert strictement à rien !
  • de nombreux commerçants du centre-vile ont déjà perdu entre 20 et 50% de leur chiffre d’affaires, et ce alors même que les grands travaux du piétonnier n’ont pas débuté ;
Immondiceland 11
Les immondices ne sont plus ramassées avant 10 heures du matin : à qui profite le crime ?

Nous savons que la Régie foncière de la Ville de Bruxelles possède énormément d’immeubles — par exemple celui où est implanté le casino VIAGE — et qu’elle peut ainsi choisir ses locataires, notamment les commerçants.

Mais que faire lorsque le commerçant est installé dans ses propres murs ?

Une théorie 2 — et elle n’est pas neuve — voudrait que certains aspects de la gestion de la Ville, liés au « piétonnier géant », aient précisément pour but de contraindre les commerçants à vendre leur bien.

Comment ? Tout simplement en cassant leur chiffre d’affaires et en les écœurant personnellement !

En attendant, avec Mayeur, "BXL" est devenu "ça", une poubelle à ciel ouvert (rue du Midi, cœur historique, 29/9:2015)
Se situe-t-on encore dans les limites de la gestion normale d’une ville lorsqu’on voit se multiplier les dépôts tels que celui-ci (rue du Midi, cœur historique de Bruxelles, 29/9/2015) ?
Ce blessé gît à même le sol...
Est-il normal qu’une ville moderne laisse traîner — des heures durant — des blessés ou des cadavres gisant à même le sol ?
... le corps de ce personnage épouse les marches...
Peut-on raisonnablement admettre que ceci soit l’image que la capitale de l’Europe veuille offrir aux touristes… ou faut-il croire que cette extraordinaire tolérance a une autre raison d’être ?
Le nouveau sport à "BXL" : se coucher en travers de la chaussée...
Le nouveau sport à « BXL » : se coucher en travers de la chaussée…
De plus près... on voit son sexe en pleine érection...
De même, est-il normal que la Ville de Bruxelles tolère que des hommes se masturbent ouvertement, en plein jour, juste en face de la Bourse ?
... un autre, le 29/9
Est-il normal d’induire à ce point en erreur un handicapé motorisé et de lui infliger une amende, alors que celui-ci a précisément garé son véhicule sur un emplacement réservé… aux handicapés ?
Ville morte 19
Enfin, est-il normal d’acculer — en l’espace de quelques mois — des centaines de commerçants à la faillite ?
Western Shop, le magasin de François Chliaduk est unique en Europe... est-il normal que la Ville de Bruxelles s'en soucie comme d'une guigne ?
Plus particulièrement, est-il normal que la Ville de Bruxelles se soucie comme d’une guigne de Western Shop, le superbe magasin de François Chladiuk situé sur le boulevard A. Max, unique en Europe et recelant d’inestimables collections ?
Une "pub" d'une désolante naïveté
Faut-il vraiment croire que la Ville de Bruxelles est sincère dans sa démarche pour faire revenir les voitures — et donc les clients aisés — qu’elle a chassés deux mois plus tôt, lorsqu’elle place ces curieux « cartels » aux slogans ineptes ?

Allocution de M. Alain Berlinblau le 14 octobre 2015 (extrait) from Pierre-Yves Midrez on Vimeo.

  1. Et Dieu sait s’ils sont nombreux sur le « piétonnier géant » !
  2. L’autre théorie — car il n’y en a pas trente-six — serait que Yvan Mayeur est vraiment incompétent…

24 réflexions au sujet de « Le « piétonnier géant » de Bruxelles cache-t-il une vaste opération de spéculation immobilière ? »

  1. Incroyable que le centre de la capitale de l Europe soit gérée ainsi de façon debile
    Plus incroyable que le politique et pour commencer par le ministre président de la région de Bruxelles soit complice

  2. Avoir mis ce boulevard en piétonnier c’est comme avoir mis les champs élysés en piétonnier….Bref ridicule, irresponsable, incompétant, les petites rues aux alentours en piétonnier c’est tout bénéfice pour les citoyens, étrangers et commerçants en créants des parkings trop chères et rares .. Sauf si il y a magouille immobilière derrière…alors c’est juste révoltant (un peu plus), immonde, gerbant, et la…..

  3. J’ai travaillé 8 ans à 100 m de la Bourse. Le midi j’allais faire mes courses, j’achetais un sandwich Au Suisse, me promener à la Grand Place, j’allais boire un verre sur une terrasse au soleil ou manger Place St. Géry. Je connais bien tout le piétonnier et heureusement je n’y suis plus. J’aurais vraiment peur. Je n’y mettrais plus les pieds. Dommage pour tout ces commerçants. 🙁

  4. J’ai dit directement que c’était une opération immobilière… Tout est trop évident… De l’incompétence pareille n’existe pas et bon, vu qu’il sera grassement payé, il s’en fout de passer pour un con…
    Ce qui importe maintenant est de savoir ce que nous pitons faire pour empêcher cela et si cela se fait pour les faire condamner suffisamment fort que cela décourage à tout jamais d’autres initiatives du genre….

  5. SANS BLAGUE!!!! Mais évidement que c’est voulu! Le piétonnier restera juste assez longtemps pour contraindre les commerces à fermer et pour faire baisser le prix de l’immobilier. Il faudra pas longtemps pour que le centre se ré ouvre à la circulation avec la majorité des bâtiments fraîchement rachetés par une poignée de riches ou un grand groupe. Tout sera beau, neuf et rénové….. le « champs élysée » bruxellois comme ils le voulaient. C’est honteux mais c’est ce qui va se passer. (en tout cas c’est ce que je ferais si j’étais un riche connard :p)
    Personellement j’irais farfouiller un peu dans les compte de monsieur MAYEUR. Il doit surement y avoir un gros pot de vin qui a du passer par là….

    1. Yavan Mayeur?????l’incompétence maximale….Exact,faudrait voir s’il n’a pas une société à Malte comme un certain…..Serge Kubla..Pourquoi Malte???quand on a été ministre des finances dans le Brabant,on connait TOUTES les ficelles pour ELUDER tous ces impots qui nous…..TUENT.Merci à tous ces dirigeants qui ne pensent qu’a leur proches.

    2. C’est tellement évident en tout cas vu l’état du piétonnier c’est sûrement pas une démarche écologique!!!

    3. Bien dit d’Olne. Le même procédé a été employé à Charleroi. Le projet « Rive gauche » a faity devenir la Ville Basse un désert. Engelstein a racheté tous les bâtiments de la ville basse de Charleroi soit tout de suite soit après un ou deux ans de « désert » carolo. Vive l’immobilier !

  6. Et que dire quand on sait que Mr Y Mayeur détient des immeuble non loin de la qu’il à acheté en tant qu’immeuble pour CPAS et qu’il à retapé avec des finitions de luxe pour les revendre à des prix très luxueux,….

  7. Mes amis commerçants du centre se réveille enfin ! Peut être que Mayeur vous conseillera de prendre une surface commercial dans le nouveau Mégastore NEO, et n’oubliez pas de dire a son pote Tielmans que vous venez de la part d’Yvan le meilleur, il vous fera un prix d’ami ! da stinkt van in begin.

  8. De la pure magouille. Il (Mr Mayeur) n’était pas encore bourgmestre qu’il parlait du piétonnier de Bruxelles. Il n’a pas été élu, mais coopté par son pote Tielemans. Mais de toute façon il est indéboulonable et restera en place jusqu’au bout, et on appel ça de la démocratie. Ahh Ahhhh

  9. Depuis le piétonnier, je n’ai plus remis les pieds au centre.
    Ce qui m’en éloigne … je suis handicapée et ne me déplace qu’en voiture, j’ai déjà été victime d’agressions par des bons belges à la peau basanée, je ne prends plus de risque !!! Dommage car j’y avait mes habitudes, les sandwichs et le magasin de chez Togni, ma pose relax au Métropole et bien d’autres encore.
    Des commerces attrayants qui vont droit vers la faillite: une honte. et quel dommage !!!
    Je ne vous remercie pas Mr Mayeur, vous menez Bruxelles à sa perte et nous ridiculisez auprès des autres pays.

  10. Dire que tout ca a été mis en place par un type que l’on a même pas élu, un type qui s’est propulsé la ou il est par on ne sait quelle pirouette politique magique !! Y’en a marre de ses connards que l’on paie en plus pour leurs conneries.. Je ne sais pas qui a voté pour ca ? Certainement pas moi et je crois que pas vous non plus.. Si tout ca n’est pas de l’abus de pouvoir, qu’on me coupe le bras !

  11. Pour en revenir avec les immondices cela renvoie aux tentatives de déloger les habitants du quartier Midi il y a une dizaine d’années lorsque le projet d’en faire un second CBBD avait été imaginé…

  12. En tant que commerçante du boulevard, située au181 bd Anspach, restaurant Jour de fête, je trouve normal qu’une initiative soit enfin prise pour développer le centre. La critique est facile lorsqu’il y a du changement. Ce qu’il y a de regrettable c’est le manque de budget dans la communication. Personne ne sait que des travaux sont en cours, et je n’en connais moi même pas le déroulement. Je subit un déclin de 40% de mon chiffre d’affaire du au piétonnier, mais je suis sur que cela nous vaudra une qualité de vie meilleur.. Dans 2…5…ou 10 ans, si nous sachions quels étaient leurs intentions. Je remercie en tout les cas, les personnes qui me soutiennent, et qui font l’effort de se déplacer dans le centre.

  13. Le despote Yvon Mayeur un vrai trou du cul, je suis un fervant oposant à ce piétonnier, le centre-ville de Mayeurland fin ce qu’il en reste un vrai désastre, un raté complet… honte à vous!

  14. Je suis un fervant oposant à ce pétonnier glauque, cette belle ville de Bruxelles-Ville afin ce qu’il en reste est gêrer par un despote, trou du cul et non élu de surcrôt, Mayeurland est un raté complet, un désastre honte à Yvon Mayeur et sa clique.

  15. Quand je terminais mes cours au Palais du Midi, il m’arrivait d’aller à pied jusqu’à De Brouckère,vers 22 heures.

    J’ai essayé deux fois. Je n’ose plus. Un piétonnier doit s’organiser.

    Triste pour Bruxelles

  16. Bruxellois, réveillez vous ! A Charleroi nous avons eu le même problème, on a réprimé les parkings, fait des travaux qui ont duré 10 ans (voir plus) tous les commerces ont fermés, les rues sont désertes, plus personnes ne va dans cette ville ou les SDF sont légions. On se fait aborder à toutes les entrées de magasin. Alors Bruxellois, RESISTEZ. Quand tout est fermé et que tout le monde est parti, il ne reste plus que crasse, SDF et dealers. REVEILLEZ VOUS. Allez en justice, faites des pétitions mais surtout AGISSEZ.

  17. J’allais à Bruxelles régulièrement et en voiture. Jamais ces boulevards ne m’ont posé problème de circulation, ni de parking. On était près de tout, rue Neuve, Grand place, blv Anspach, bref le cœur de Bruxelles. Faut être débile pour fermé un axe principal et ne pas vouloir négocier, surtout après la fermeture des tunnels.

Les commentaires sont fermés.