Le PS s’effondre à Bruxelles

Le sondage réalisé entre le 16 et le 20 mars 2017 porte sur les élections fédérales (=nationales) à gauche et régionales bruxelloises à droite

Les grands vainqueurs de ce sondage sont le PTB auprès des Bruxellois francophones et le Vlaams Belang auprès des Bruxellois néerlandophones (voire de certains commerçants plus ou moins bilingues).

Dans une moindre mesure, DéFI et Ecolo réalisent un bon score.

En revanche, les imbécilités de Yvan Mayeur (PS) et Rudy Vervoort (PS), notamment en matière de mobilité, coûtent très cher au PS, surtout au moment où éclate le scandale Publifin.

Mais, d’une manière générale, tous les partis au pouvoir à la Région — à l’exception notable de DéFI1 — sont sanctionnés au profit surtout de « petits partis » comme le PTB, le PP, le VB, etc.

Evidemment, parler de « petit parti » dans le cas du PTB n’est plus exact, car celui-ci pèse désormais presque autant que le PS, parti désormais perçu comme corrompu.

Voir l’article de Bruzz (en néerlandais)

  1. Didier Gosuin y est sans doute personnellement pour beaucoup.