Le scandale Yvan Mayeur

La Mutualité chrétienne Saint-Michel (135) est située boulevard Anspach, 111-115 en dehors du piétonnier géant de Yvan Mayeur, tandis que la Mutualité socialiste du Brabant FMSB (306) est située rue du Midi, 111 soit à l’intérieur du piétonnier.

Or, que constate-t-on ?

Les véhicules stationnés devant la mutualité chrétienne sont verbalisés — même les handicapés stationnés sur un emplacement pour handicapés et arborant leur carte spéciale, ce qui est proprement scandaleux !

Pendant ce temps, la mutualité socialiste (celle, soit dit en passant, qui héberge les compteurs humains de passage) a transformé un segment du piétonnier en… parking privé (et ce depuis le 29 juin 2015).

Avec la bénédiction de l’ami Mayeur !

La preuve en images :

Un handicapé verbalisé devant la Mutualité chrétienne...
Un handicapé verbalisé devant la mutualité chrétienne…
... un autre, le 29/9
… et un autre, le 29/9 (qu’on ne vienne pas nous dire qu’on se trouve sur le piétonnier : on voit même un bus de la STIB !)
... alors que rien ne l'interdit (le début du piétonnier est derrière)
… alors que rien n’interdit le stationnement (le début du piétonnier est derrière nous, voir les photos suivantes)
... on voit même le préposé de Yvan Mayeur à l'œuvre devant saint-Michel...
… on voit même le préposé de Yvan Mayeur coiffé d’un casque orange fluo à l’œuvre devant la mutualité Saint-Michel, son vélo garé sur la piste cyclable…
De plus près...
De plus près… on voit bien qu’il bloque la piste cyclable…
... et puis il s'enfuit vers le centre...
… et une fois son forfait accompli le lascar s’enfuit vers le centre…
... tandis que la mutualité socialiste a gagné un parking privé !
… tandis que la mutualité socialiste a gagné un parking privé pour son personnel et ses affiliés… une belle opération !
Et ce n'est pas nouveau : déjà en juillet, la FMSB s'était approprié le piétonnier pour en faire son parking privé. L'absence de véhicule sur l'emplacement réservé aux handicapés lui enlève même le prétexte de vouloir aider ceux-ci !
Et ce n’est pas nouveau : déjà en juillet, la FMSB s’était approprié le piétonnier pour en faire son parking privé ; l’absence de véhicule sur l’emplacement réservé aux handicapés lui enlève même le prétexte de vouloir aider ceux-ci !

Quelle est encore l’appartenance politique de Yvan Mayeur ?

Ah oui, PS !

Quand donc le Fédéral interviendra-t-il pour faire cesser ce scandale ?

 

2 réflexions au sujet de « Le scandale Yvan Mayeur »

  1. Quand donc le Fédéral arrêtera-t-il ce projet fou, inutile et qui ne sert que la clientèle de Mayeur. Comme on a pu lire dans Libération, Bruxelles est sale, misérable. J’ai eu mes bureaux durant 20 ans dans le centre ville et j’ai honte d’y retourner avec des amis étrangers… Les magasins ferment, l’offre culturelle s’étiole. En 1h15 on peut se rendre à Paris. La Monnaie souffrira aussi sous peu de ce projet imbécile. Finalement le scandale c’est que personne ne semble pouvoir l’arrêter. Combien de combines, d’arrangements et de dessous de table derrière tout cela ? Et au profit de qui ? CQFD

  2. Le socialisme en son temps a été une idée formidable et utile,quand un roi,un tsar ou 1 personne sur un million de la population dirigeait aveuglément et parfois à son propre profit un pays ou une ville.
    Aujourdhui c’est pire, des quidams non élus profitant du système et des évènnements jouent aux apprentis sorciers et sous le couvert de principes humanistes et de partage, ou de délire urbanistique laissent libre cours à leur folie des grandeurs. Ils saccagent des décénies de tradition pour des idées folles que 95% de la population bruxelloise réprouve.Vas encore pour les vacances……mais plus?
    Vous avez de la chance Mr Maieur et Mr Smet de vivre en 2015 au temps des couilles molles car en 1960 vous auriez eu des frais de dentiste.

Les commentaires sont fermés.