Les commerçants quittent le centre-ville de Bruxelles pour s’installer à Docks (Schaerbeek)

Les chalands ne sont pas seuls à fuir le centre-ville de Bruxelles : comme tout se tient, les commerçants anticipent la disparition de leur clientèle au sein du Pentagone et transfèrent leurs points de vente vers la périphérie, surtout nord-est.

Le Sablon
L’ancien établissement de Darcis au Sablon, situé juste en face de Marcolini, tué par les « problèmes de mobilité bruxelloise », c’est-à-dire par les incompétents Yvan Mayeur et Pascal Smets !

Ainsi, le chocolatier Darcis délaisse sa légendaire boutique du Sablon (Bruxelles-Ville) pour élire domicile au sein du tout nouveau centre commercial Docks Bruxsel (Schaerbeek).

Darcis
Jean-Philippe Darcis, chocolatier de génie, met à présent le cap sur Docks Bruxsel et son parking de 1.700 places couvertes

L’enseigne qui investit Docks sera la onzième du chocolatier en Belgique ; elle a ouvert ses portes ce samedi 22 octobre.

 Ladurée a tiré un trait sur Bruxelles-lez-Piétonnier, car les clients aisés fuient désormais le centre-ville, y compris le Sablon !
Peu avant Darcis, Ladurée a tiré un trait sur Bruxelles-lez-Piétonnier, et ce pour la même raison : les clients aisés fuient désormais le centre-ville, y compris le Sablon !

Ce qui est particulièrement inquiétant dans le cas de Darcis, comme dans celui de Ladurée, c’est que ces magasins n’étaient pas situés près du « piétonnier géant » de Yvan Mayeur, mais dans un quartier nettement plus distingué, à savoir le Sablon.

Il est manifeste que les problèmes de mobilité engendrés par le plan de mobilité au sein du Pentagone de Bruxelles sont la cause de leur départ.

Voir article LLB