Les commerçants sont dépités…

Valérie Berckmans est une styliste de la rue Van Artevelde qui a perdu une part importante de sa clientèle suite à l’instauration du « piétonnier géant » de Yvan Mayeur ; elle est en outre incommodée par les gaz d’échappement émanant des voitures stagnant sur le « mini-ring » embouteillé

L’enquête publique relative à la deuxième demande de permis d’urbanisme — déposée cette fois par Beliris — prenait fin le mardi 11 avril 2017 à minuit.

Au sein de l’ensemble de la zone impactée par le « piétonnier géant » de Yvan Mayeur et son plan de circulation, les commerçants n’ont recueilli que… 131 signatures, ce qui nous semble fort peu.

Autre bizarrerie : seule la presse néerlandophone (Bruzz, De Morgen) relaie leurs doléances.

Certains foreros n’hésitent du reste pas à parler de « presse stipendiée », surtout en ce qui concerne le journal Le Soir, lequel consacre — sous la signature de Pierre Vassart — des articles hagiographiques à Yvan Mayeur.

Mme Berckmans semble parfaite bilingue… quel dommage qu’elle ne soit pas montée plus tôt au créneau !
« Seven’s Mum » devrait logiquement être la mère de sept enfants ; elle semble toutefois aussi fâchée avec l’orthographe qu’avec le « piétonnier géant » de Yvan Mayeur…
Quelques autres commentaires de commerçants ou d’habitants tout aussi fâchés avec l’orthographe, du moins la française

Article du journal De Morgen (en néerlandais)