Les panneaux publicitaires animés de Clear Channel

Les panneaux publicitaires animés LED de la firme Clear Channel sont de plus en plus nombreux sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale.

Sur le territoire de la Ville de Bruxelles, ces panneaux lumineux sont ouvertement parrainés par « BXL », c’est-à-dire Yvan Mayeur !

Ils diffusent des spots publicitaires qui pourraient distraire les automobilistes ou évoquer des feux de signalisation.

Selon l’IBSR, ce dispositif est dangereux, mais surtout illégal :

80.2. Il est interdit d’établir sur la voie publique des panneaux publicitaires, enseignes ou autres dispositifs qui éblouissent les conducteurs, qui les induisent en erreur, représentent ou imitent même partiellement des signaux routiers, se confondent à distance avec des signaux ou nuisent de toute autre manière à l’efficacité des signaux réglementaires.

Il est interdit de donner une luminosité d’un ton rouge ou vert à tout panneau publicitaire, enseigne ou dispositif se trouvant dans une zone s’étendant jusqu’à 75 mètres d’un signal lumineux de circulation, à une hauteur inférieure à 7 mètres au-dessus du sol.

"Il est interdit de donner une luminosité d’un ton rouge ou vert à tout panneau publicitaire, enseigne ou dispositif..."
« Il est interdit de donner une luminosité d’un ton rouge ou vert à tout panneau publicitaire, enseigne ou dispositif… » A quand un mort par la faute de Yvan Mayeur ?
Photo av Louise
Cette photo montre l’extraordinaire danger des panneaux lumineux de Clear Channel : tandis que le feu est au rouge, le panneau publicitaire est au vert. Comme la plupart des automobilistes conduisent par automatismes, sans réfléchir activement, le risque de confusion est extrême, surtout la nuit. A cette confusion s’ajoute la distraction engendrée par l’image animée !
    Le centre de ce panneau lumineux ressemble à s'y méprendre à un feu de signalisation passé au vert...
Le centre de ce panneau lumineux ressemble à s’y méprendre à un feu de signalisation passé au vert…

Une députée régionale va interpeller Rudy Vervoort et Bianca Debaets à ce sujet.

Faudra-t-il attendre un accident avant que ces panneaux soient retirés ?

Voir le reportage de BX1

Photo 1
Photo 1
Photo 2
Photo 2
Photo 3
Photo 3
Photo 4
Photo 4
Photo 5
Photo 5
Photo 6
Photo 6
Photo 7
Photo 7
Photo 8
Photo 8