L’homme des piétonniers

Voici l’homme des piétonniers : il en voudrait partout, même jusqu’au canal !

Pascal Smet a 48 ans, on lui en donnerait tout au plus 35 ; ce passionné de piétonniers est ministre régional bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics.

Comme Yvan Mayeur il est socialiste…

Il y a une histoire qui circule actuellement sur les réseaux sociaux, et à laquelle on est bien obligé d’accorder un certain crédit vu la situation désastreuse dans le Pentagone.

Selon de grands promoteurs immobiliers, l’opération menée conjointement par Yvan Mayeur, Pascal Smet et Els Ampe serait destinée ni plus ni moins à torpiller le centre-ville de Bruxelles… au profit des nouveaux centres commerciaux situés en Flandre.

Cette hypothèse semble à première vue insensée, mais elle colle totalement à la réalité de terrain : s’il avait voulu détruire le cœur de Bruxelles, Yvan Mayeur ne s’y serait pas pris autrement !

Pascal SMET from Pierre-Yves Midrez on Vimeo.

Une réflexion sur « L’homme des piétonniers »

  1. L’hypothèse n’a rien d’insensé.
    Demandez à n’importe quel flamand ce qu’il pense de Bruxelles. Pour eux, Bruxelles est sale, dangereux et, de surcroît, francophone. A leurs yeux, ils ont une revanche à prendre afin de rétablir leur langue à Bruxelles comme au Moyen-Âge.
    Etouffer Bruxelles, c’est bon pour la flandre. Dès maintenant, les flamands investissent patiemment dans le centre en attendant que le fruit pourrisse tout à fait et qu’il n’auront qu’à le cueillir.
    Alors, Mayeur complice de nos voisins du Nord? Aveuglé par ses rêves de grandeur, le mayeur s’est laissé manipuler par les ministres régionaux flamands.

Les commentaires sont fermés.