L’homme qui fait trembler Yvan Mayeur

François Chladiuk est le propriétaire du célèbre Western Shop sur le boulevard A. Max, au numéro 79.

Depuis 1990, ce magasin — unique à Bruxelles — vend des articles western provenant des Etats-Unis et du Mexique.

M. Chladiuk peut compter sur l’aide de son fils Frédéric.

Posé, parfait bilingue, passant bien à la télévision, François Chladiuk a déjà donné des interviews aux chaînes de télévision locales, tant en néerlandais qu’en français.

Sur sa vitrine est apposée l’affiche PIETONNIER = MORT DU COMMERCE

Yvan Mayeur est en effet déterminé à briser les commerces indépendants pour installer en lieu et place des chaînes multinationales.

Mais, la force tranquille de M. Chladiuk est en train de faire vaciller le trône de l’incompétent bourgmestre PS.

Ce 6 octobre 2015, nous avons rencontré chez M. Chladiuk un certain… Freddy Thielemans !

François Chladiuk
François Chladiuk — Photo PY Midrez, reproduction autorisée

2 réflexions au sujet de « L’homme qui fait trembler Yvan Mayeur »

  1. Vas-y « Susse », la connerie de démolir le centre de Bruxelles ne passera pas. T’as l’ancienne librairie « W.H Smith » et le « Metropole » avec toi. C’est pas parce qu’on s’appelle Mayeur, qu’on l’est …. Allez (une fois) courage au « Honest from downtown » et à ses collègues commerçants!
    Dane, de Brusseleir van Scheut.

  2. le boulevard est devenu  » de beidelstrout  » en français le bld des mendiants. j’ai entendu dire qu’il voulait que bxl ressemble a time square ny, da drumt, y mayeur, il devrait faire comme gullianni le maire de ny, la tolérance zéro, alors on pourras dire que l’on ressemble un peu a ny. faire 2600 voix et devenir le boss a bxl, il n’y a que le ps pour cela. wa wilde allemoe dikke klutzake, de la part d’un bruxellois. tot fluis.

Les commentaires sont fermés.