Où va Yvan Mayeur ?

Winston Churchill
Si Churchill était encore en vie, il parlerait sans doute de Yvan Mayeur comme du « Christophe Colomb belge »

Winston Churchill (Premier ministre britannique, 1874-1965) a dit :

Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait… et il faisait tout ça aux frais du contribuable.

Yvan Mayeur est peut-être le dernier des socialistes : son « piétonnier géant » est comme les caravelles de son illustre prédécesseur, sauf qu’il dérive plus qu’il ne vogue…

Cette ligne du temps est plutôt inquiétante...
Cette ligne du temps est plutôt inquiétante…

De grands travaux d’aménagement devaient débuter en avril 2016 pour se terminer en 2018.

Au lieu de cela, il ne se passe… strictement rien !

Yvan Mayeur et sa petite bande (Courtois, Ampe1 et le Judas Lemesre) en sont réduits à jouer les prolongations et à mentir.

Pour gagner du temps — en attendant de voir ce qu’il va se passer — Yvan Mayeur « travaille », « concerte » (qui ?), « étudie », « réaménage » (quoi ?) …

Quand on sort "Lorette" de sa retraite, c'est que les choses vont mal !
Quand on sort « Lorette-la-Mitraillette » de sa retraite, c’est que les choses vont vraiment mal… pour le PS !

Mais surtout, il a mobilisé le PS bruxellois, à commencer par l’ex-ministre déchue L. Onkelinx, et s’emploie à créer de vraies-fausses pages Facebook ou à infiltrer les pages anti-piétonnier.

L’une des raisons de ce standstill serait à trouver dans les recours exercés par les commerçants et habitants préjudiciés par l’entreprise de Yvan Mayeur.

Un des rares véritables hommes d'Etat francophones
Un des rares véritables hommes d’Etat francophones : Didier Reynders vise le bien de tous et non le sien, comme c’est trop souvent le cas !

Mais d’autres raisons existent sans doute : il suffit de se rappeler les récentes déclarations de Didier Reynders, ministre fédéral en charge de Beliris.

Toujours est-il que les commerçants envisagent désormais l’avenir avec effroi : la situation dans le centre-ville de Bruxelles est déjà épouvantable actuellement, mais qu’en sera-t-il quand les grands travaux — prévus pour durer deux ans — commenceront ?

C'est sur ce genre de photo de profil que Yvan Mayeur révèle son véritable visage : celui d'un prédateur
C’est sur ce genre de photographie de profil que Yvan Mayeur révèle son véritable visage : celui d’un prédateur prêt à saigner impitoyablement tous ceux qui lui résistent : commerçants, habitants, comités de quartier, associations…

Dans ce contexte, le slogan de Yvan Mayeur Imaginez-vous demain retentit comme un lugubre avertissement…

Chassez ce funeste PS du pouvoir !

  1. Sur les plateaux de télévision, cette femme semble à moitié endormie, comme si elle prenait des doses considérables de tranquillisants ou relevait d’une mononucléose infectieuse