Qui est Anne Cremer ?

Le 12 novembre 2015, Mme Anne Cremer a déclaré ce qui suit :

J’habite dans un quartier populaire, bien desservi par les transports en commun. J’ai une voiture, mais je ne l’utilise que pour faire mes courses, bien que je pourrais les faire en tram. Elle ne me coûte presque rien, et est de 1998, 80.000 km. Je travaille dans le quartier nord, et je viens donc souvent faire des achats rue Neuve et plus loin. Aujourd’hui je suis allée chez JL David, à côté du Métropole, mon coiffeur. A propos : une des coiffeuses m’a « avoué » qu’elle appréciait le piétonnier. Elle y travaille elle. Avant, je suis allée écouter une jeune chanteuse anglophone Klara qui jouait près de la Bourse. Public multiculturel essentiellement jeune, des gens souriants et qui se parlent. Quel bonheur ! J’en ai profité pour regarder les belles façades du casino de la rue Marché aux Poulets. Il est grand temps, Madame Marchal, qu’on repense la ville. Toutes les villes d’Europe vont interdire la voiture dans le centre, à court terme. C’est indispensable. On ne peut plus accepter que TOUT soit conçu au service de la voiture dans les centres villes. La société évolue, et vous savez très bien qu’on a fait d’énormes bêtises dans les années 60-70 en détruisant des immeubles Horta et autres, sous prétexte de « modernité ». Je suis disposé à laisser ma voiture pour aller faire du shopping dans le centre. Avant le piétonnier je prenais ma voiture pour aller acheter mon sac de riz de 5 kg au supermarché chinois près de la Bourse, maintenant j’y vais en tram. So what ?

Déclaration de Anne Cremer sur Facebook, le 12 novembre 2015
Déclaration de Anne Cremer sur Facebook, le 12 novembre 2015

Le 14 novembre 2015, Mme Cremer a déclaré ceci :

Permettez-moi de vous dire que le bourgmestre a tout à fait raison : si vous laissez la parole à tous les petits commerçants, on n’avancera jamais. Ils ne voient que leur petit intérêt personnel, et c’est normal. C’est déjà à cause d’eux qu’on n’a pas de métro place Meiser (prévu pour l’expo 58): ils n’en voulaient pas parce que les travaux allaient salir leur trottoir. Petite Belgique …. petit pays …. heureusement qu’il y a des personnes qui sortent du lot, avec des projets intelligents, comme Monsieur Mayeur et Monsieur Pascal Smet, et merci à notre cher Léopold II (que resterait-il de Bruxelles s’il n’avait pas financé tous ces beaux bâtiments, contre l’avis du « bon peuple » qui n’en voulait pas ?) L’histoire se répète Madame.

Anne Cremer 2
Déclaration de Anne Cremer sur Facebook le 14 novembre 2015

Le 15 novembre, Mme Cremer a déclaré ceci :

Les gestionnaires de l’hôtel Métropole sont en train de monter tous les commerçants contre le piétonnier : on appelle ça du « piétonnier bashing ».

Anne Cremer
Déclaration de Anne Cremer sur Facebook le 15 novembre 2015

Le 16 novembre, Mme Cremer a déclaré ceci :

Mais quand il s’agit de sabotage médiatique et plus je crois qu’il faut s’adresser aux auteurs de cette cabale anti-piétonnier.
Anne Cremer
Anne Cremer

Le 20 novembre, Mme Cremer a déclaré ceci :

C’est le Métropole qui va trinquer. Sa terrasse célèbre sera empestée par le passage non seulement des voitures maintenant, mais des bus !! Mais bon ils ne l’auront pas volé non plus. Je parie que maintenant ils vont se plaindre d’une diminution de leur clientèle en terrasse. On a encore cédé à la pression des commerçants et je le regrette.

Anne Cremer
Anne Cremer
La chanteuse de rue klara
La chanteuse de rue itinérante Klara, plus exactement « klara with guitar » : une apparence sympathique, mais un talent assez relatif ; d’origine irlandaise d’après son accent, Klara se promène un peu partout en Europe… et nous ne saurons probablement jamais ce que tous ces déplacements cachent — voir son profil Facebook ici

Une réflexion sur « Qui est Anne Cremer ? »

  1. Moi j’habite au fond de Schaerbeek, et pour les transports en commun, vous repasserez : comme il me faut 50 minutes pour aller au centre-ville en tram, contre 20 en voiture, je sors ailleurs, à Ixelles, à St-Gilles, place Jourdan etc. Et je peux rentrer chez moi après minuit, alors que les trams s’arrêtent de circuler.
    Ce piétonnier ne fait pas dans la dentelle, c’est une agression contre ma ville. Encore un exemple ou des hommes politiques sans jugeote montent les citoyens les uns contre les autres en imposant des gestes urbanistiques insensés.

Les commentaires sont fermés.