Stade national : Yvan Mayeur a perdu toute crédibilité

Yvan Mayeur — vous savez, le bourgmestre mégalomane de Bruxelles — voulait construire un nouveau « stade national » sur le plateau du Heysel, et ce alors qu’existe déjà sur place le stade Roi Baudouin.

Le RSCA (le « Sporting d’Anderlecht ») devait en être le club résident et donc locataire… mais celui-ci n’a plus confiance et se retire du projet.

Emmanuel De Bock, député bruxellois (FDF) :  « Je regrette les effets d’annonce et le manque de clarté des autorités communales bruxelloises, notamment sur le coût que ce projet représente pour les contribuables. Mais c’est l’apanage du bourgmestre Yvan Mayeur : il ne construit pas les projets en amont puis il entraîne les citoyens et les partenaires dans l’embarras. Regardez le piétonnier… »

Nous n’allons pas citer des chiffres, mais ils donnent le tournis, surtout ceux à charge du contribuable (on parle de 800 millions d’euros !).

A noter également que la commune limitrophe de Grimbergen n’a pas non plus voulu des travaux (elle aurait dû accueillir la terre provenant de l’excavation !).

La presse qualifie le retrait du RSCA de « gifle » infligée à Yvan Mayeur ainsi qu’à cette nullité politique qu’est Alain Courtois.

Cela confirme l’image de losers de la bande d’incompétents « Mayeur, Ampe, Lemesre et Smet » qui ont par ailleurs littéralement coulé le commerce bruxellois et rendu les soins de santé inaccessibles !

Avec plus de 15.000 visiteurs par jour, issus de tous pays — y compris les USA, qui comptent parmi les premiers investisseurs en Belgique — et la plus riche iconographie, notre site web fait le poids.

La Commission européenne, elle aussi, consulte régulièrement notre site : l’Union européenne est évidemment de plus en plus préoccupée par l’image négative de sa capitale et pourrait à terme transférer son siège !

Posons clairement la question : Yvan Mayeur a-t-il le niveau intellectuel (le QI) pour être bourgmestre de la capitale de l’Europe ?

 

Logo du GIESS
Logo du GIESS

 

 

 

4 thoughts on “Stade national : Yvan Mayeur a perdu toute crédibilité”

  1. POUR ce Monsieur n’est pas élu par le peuple mais il fut parachuté là suite à la démission du précédent « Mayeur » (pardon pour le jeux de mot).
    Ses dessins profonds me paraissent de plus en plus suspicieux.
    En tant d’handicapé à la mobilité , Bruxelles est devenu une catastrophe …et d’en arrêt de tram vers mon point de R.D.V., je suis maintenant renversé par les VELOs , même sur les trottoirs.
    ADIEU, BRUXELLES…vive EVERE (commune réellement sociale).

  2. Article parfaitement juste.

    Bruxelles est en train de vivre une éradication radicale de son milieu et de son esprit, opérée par un groupe de politiques (Yvan Mayeur, Philippe Close, Else Ampe, Pascal Smet, etc. ainsi que leur l’opposition théorique : Marion Lemesre, Marie Nagy, etc.) qui démontrent quotidiennement dans la presse :
    1. leur incompétence
    2. leur déni absolu des conséquences de leurs actes
    3. leurs motivations idéologiques dangereuses, méprisantes des individus et de la valeur de la collectivité, aveugles aux réalités et sourdes aux réactions.

    Le « petit gouvernement Mayeur » actuellement au pouvoir (et au contre-pouvoir) à Bruxelles-Ville agit comme agirait une bande, avec la même prétention à l’impunité, aux passages en force, au laisser-pourrir pour tout imposer, et le même recours aux pressions, aux déclarations mensongères, aux agissements, aux accords opaques…

    1. avec les cumulssss des mandats, mayeur se prend pour dieu, le mensonge étant son principal joujou.
      c’est un jumeaux de erdogan et maduro et notre 1° ministre « le népoticcc » ne fait rien et confirme « les loups ne se mange pas entre eux »

Les commentaires sont fermés.