Une ambulance du SIAMU prise au piège de Yvan Mayeur (vidéo)

Les images que vous allez découvrir sont à peine croyables : la Ville de Bruxelles fait obstacle aux services d’urgence.

La scène se passe rue du Midi, à hauteur de la FMSB (306), le lundi 14 septembre 2015.

Une ambulance du SIAMU de Bruxelles transportant — toutes sirènes hurlantes — un blessé grave au CHU Saint-Pierre a été prise au piège du labyrinthe conçu par Yvan Mayeur pour entraver la circulation.

Faudra-t-il un mort avant que l’Etat fédéral ne reprenne la main à Bruxelles ?

Regardez la vidéo : il s’agit de la honte de la capitale de l’Europe…

*DSCN1078 from Pierre-Yves Midrez on Vimeo.

3 réflexions au sujet de « Une ambulance du SIAMU prise au piège de Yvan Mayeur (vidéo) »

  1. J’habite dans un appartement donnant sur la place de la Bourse.
    Je suis aussi ambulancière 112 en mode bénévole pour la CRB.
    Depuis que j’ai emménagé dans le piétonnier, j’entends les sirènes de mes collègues pompiers (probablement de la caserne Héliport pour la majorité) résonner plusieurs fois par jour sous mes fenêtres.
    Ils ont souvent des interventions à la Bourse pour ce que nous appelons les SKZ (personnes ivres mortes).
    Donc en plus de bloquer les accès aux véhicules de secours, le piétonnier de Mayeur implique aussi de monopoliser de façon récurrente des ambulances pour des crétins imbibés.
    Et pendant ce temps-là, des vraies victimes ont elles aussi besoin de secours !

  2. Je suis moi-même commerçant au Sablon, quartier qui ne manquera pas de payer, par ricochet, un lourd tribu à la folie « piétonnante » du lobby anti-bagnoles (l’axe Mayeur-Smets).

    Si vous, commerçants du centre, ne voulez pas mourir étouffés à brefs délais, je pense que vous devez impérativement :
    – rendre votre protestation plus visible et plus bruyante,
    – « exporter » vos doléances et persuader vos confrères d’autres quartiers du danger qui vous menace,
    – théoriser votre action, à savoir être capable de réfuter point par point (ce n’est guère difficile) tous les arguments démagogiques en faveur de cette ignominie.
    Les politiques et les médias sont contre vous, il faut impérativement élargir la protestation à l’ensemble du Pentagone, et faire pression sur l’aile libérale pour espérer un retour en arrière.

    NOTE DU MODERATEUR : ce commentaire a fait l’objet d’un article publié le 29/9/15

Les commentaires sont fermés.