Violentes émeutes au centre-ville de Bruxelles

Evitez le centre-ville de Bruxelles ! : tel est le refrain que diffusent sans cesse les médias belges depuis un an.

Mais ce mois de mai 2016 est particulièrement riche en événements entraînant la paralysie de l’ensemble du Pentagone bruxellois.

Fête de l’Iris (7/5 et 8/5), Gay Pride (14/5), Zinneke Parade (21/5) et manifestation nationale du 24 mai : les commerçants du centre-ville de Bruxelles ne savent plus à quel saint se vouer…

Les auto-pompes entrent en action
Les autopompes engagées sous le pont ferroviaire tentent de refouler les émeutiers, tandis que d’assourdissantes détonations retentissent un peu partout

La police a fait usage de gaz lacrymogènes et d’autopompes afin de contenir les 60.000 manifestants venus de tous les coins du pays protester contre la politique du gouvernement fédéral.

A cette occasion, celui qui avait arrêté de manière arbitraire le président de la Ligue des Droits de l’Homme le 2 avril1 a été atteint à la tête par un pavé lancé par un émeutier2 : par bravade, il ne portait pas son casque…

Une colonne de police s'approche de la gare du Midi
Une interminable colonne de véhicules de police se dirige vers la gare du Midi, aux abords du « piétonnier géant » de Yvan Mayeur
La police barre l'accès à la gare
Un cordon de policiers déployés sous le pont ferroviaire tente de barrer l’accès à la gare du Midi
La police utilise des gaz lacrymogènes
La police utilise des gaz lacrymogènes contre la foule
Autopompes
Les autopompes entrent à leur tour en action
Vandersmissen
Vandersmissen — qui ne porte pas son casque — tente maladroitement de gazer un manifestant
Il est lui-même abattu par un jet de pavé
Il est lui-même abattu quelques instants plus tard par un jet de pavé et gît à terre, inconscient
Vandersmissen blessé à la tête
Blessé à la tête, Vandersmissen perd à profusion son sang : par bravade, il ne portait pas son casque
Pendant ce temps, Yvan Mayeur se pose des questions...
Pendant ce temps, Yvan Mayeur — responsable de ce désastre — se pose beaucoup de questions…
  1. A savoir le très controversé Vandersmissen, qualifié par les médias de « brute intelligente »
  2. Une vidéo diffusée après les faits montre qu’en réalité Vandersmissen, emporté par la passion, avait effectué une folle échappée, et s’était ainsi retrouvé tout seul au milieu d’une foule hostile