Vous aussi, réclamez à « BXL » votre accès personnel en voiture !

Nous l’avions déjà révélé à plusieurs reprises, voir cet article et celui-ci

Un accord secret a été conclu entre « BXL » et l’hôtel Métropole, aux termes duquel, pour éviter l’astreinte unique de 500.000 euros décidée par le tribunal de première instance de Bruxelles, la Ville s’engageait à créer un accès automobile réservé à l’hôtel.

Accès 10
L’hôtel Métropole bénéficie de son petit accès automobile personnel…

Pourquoi cet accord devait-il à tout prix demeurer secret ?

Dame ! Afin que d’autres commerçants se trouvant dans une situation comparable ne réclament pas — au titre de l’égalité de traitement — le même accès automobile…

Désormais, tout commerçant de détail un tant soit peu proche des extrémités du « piétonnier géant » de Yvan Mayeur peut demander au tribunal de première instance son petit accès automobile perso : le précédent judiciaire existe1 !

Ville morte 11
Ce respectable commerçant de la rue du Midi va-t-il bénéficier de sa borne rétractable personnelle ?

Et tant pis si in fine le « piétonnier géant » de Yvan Mayeur ressemble à un fromage de Gruyère.

Cela étant, une Ville qui signe des accords secrets… est-ce bien moral ?

Voici ce que Le Soir de ce 12 novembre annonce :

Un accord est sur le point d’être conclu entre l’hôtel Métropole et la Ville de Bruxelles afin de rétablir un accès automobile à l’entrée du prestigieux établissement de la place De Brouckère, a-t-on appris à bonne source. Manifestement ennuyé par la divulgation de l’information, dont il tient à préciser qu’elle n’émane pas de ses services, le bourgmestre de la Ville de Bruxelles Yvan Mayeur (PS) l’a toutefois confirmée du bout des lèvres.

L’autorisation accordée par la Ville à l’hôtel Métropole serait similaire à celle dont bénéficie l’hôtel The Dominican, situé rue Léopold – une artère également piétonne –, derrière la Monnaie. Pour permettre de rejoindre ce dernier en voiture, un système de bornes rétractables a en effet été mis en place sur la voie publique, qui permet à toute heure du jour d’autoriser l’accès aux lieux uniquement aux taxis et bus amenant de la clientèle. Pour le Métropole, ce système permettra également à un véhicule de navette déjà assuré par l’établissement de relier l’hôtel au parking Alhambra, situé à proximité.

Pour rappel, l’hôtel Métropole avait intenté une action en justice contre le plan de circulation de la Ville de Bruxelles consécutif à la mise en place du piétonnier du centre-ville, et obtenu en juin un jugement du tribunal de première instance qui ordonnait le rétablissement de son accès aux voitures sous peine d’une amende de 500.000 euros. Le jugement pouvait faire l’objet d’un recours, mais la Ville a préféré proposer une solution pratique à l’établissement.

Voir aussi cette émission de Télé Bruxelles du 12 novembre, avec un Yvan Mayeur très peu à son aise : ici

  1. La Ville ayant renoncé à relever appel, la décision est devenue définitive