Yvan Mayeur casse délibérément les commerces du Pentagone

Voici un témoignage particulièrement inquiétant qui a été posté sur notre site ce 28 septembre (adresse mail connue de la rédaction) :

Un commerçant de la Rue du Midi Monsieur F. a voulu téléphoner à Yvan Mayeur pour lui faire part que son chiffre d’affaire avait diminué de 53% depuis le piétonnier. Il n’a su en faire part qu’à la secrétaire vu que M. Mayeur est inaccessible. La réponse fut la suivante : « Nous savons qu’il y aura pas mal de faillites, mais ce sera un mieux pour la capitale » ! S’il avait su… il aurait enregistré la conversation.

Nous savions que Yvan Mayeur ne répondait pas aux doléances de ses administrés, mais nous avons à présent confirmation que sa stratégie consiste à casser délibérément les commerces du Pentagone.

Même l’INNO — pourtant situé rue Neuve — en est réduit à faire « moins 20% sur tout le magasin » à la fin du mois de septembre !

Faites l’essai : Michel Wajsbort publie sur la page de son groupe les deux adresses suivantes :

cabinet.bgm.mayeur@brucity.be
Yvan.Mayeur@bruxelles.be

Cela étant, que restera-t-il à la place de ces commerces faillis, sinon une architecture d’apparat — les fameuses pierres bleues, la fontaine à ras de sol et la sculpture monumentale — pour touristes chinois ?

Pour beaucoup de commerçants du Pentagone, la chute devient une issue réelle...
Pour beaucoup de commerçants du Pentagone, la faillite devient une éventualité d’autant plus redoutable… qu’elle serait expressément  voulue par les autorités de la Ville
La mort des commerces 1
La mort des commerces : aucun indépendant ne sait rester indifférent à cette souffrance…
La mort des commerces 2
La mort des commerces 2
La mort des commerces 3
La mort des commerces 3
La mort des commerces 4
La mort des commerces 4
La mort des commerces 5
La mort des commerces 5
La mort des commerces 6
La mort des commerces 6
Devinez pourquoi l'INNO — pourtant situé rue Neuve — fait "moins 20%" sur tout" !
Devinez pourquoi l’INNO — pourtant situé rue Neuve — fait « moins 20% sur tout le magasin » !
Imagine-t-on environnement plus défavorable au commerce ? Ces travaux durent depuis des mois et semblent avoir pour seul but de pousser les commerçants à déguerpir
Imagine-t-on environnement plus défavorable au commerce ? Ces travaux durent depuis des mois et semblent avoir pour unique but de pousser les commerçants à déguerpir…

 

2 réflexions au sujet de « Yvan Mayeur casse délibérément les commerces du Pentagone »

  1. Rien d’étonnant ! Ce genre de réponse circule depuis le mois de juin sur certains murs FB. Le but étant d’obtenir des « loyers plus juteux »,(alors que les loyers actuels sont déjà surfaits pour une ville aussi nulle), que seules des multinationales pourront payer, compte tenu qu’elles peuvent se permettre de perdre de l’argent dans l’un de leurs points de vente, servant « d’enseigne publicitaire ». Ce qui n’est pas le cas des entreprises devant en vivre ! L’aménagement ridicule, grotesque de ce « piétonnier », n’a été qu’une manœuvre de sabotage, précipitant les fermetures ! Il faudrait tout de même rappeler que ce type de manœuvre mafieuse est illégale ! Que lorsque les autorités veulent absolument changer à ce point la « configuration » de la ville, oû sont déjà implantées depuis de très nombreuses années des entreprises existantes, ils doivent « exproprier et payer les justes dédommagements ». Ce qu’ils ont voulu éviter. (voir expropriation quartier nord en 1973- commerces et habitants ont touché indemnités !)

  2. je ne peux que constater aussi un gros mécontentement vis à vis de ce piétonnier et pourtant en tant que riveraine j’aurais pu espérer qu’en enlevant les voitures et en rendant enfin la ville à ses habitants; qu’il y aie enfin un mieux.

    Il est certain qu’un tel projet ne peut pas montrer des résultats immédiats.

    Par contre lorsque vous parlez d’expropriations illégales; malheureusement ces mêmes boulevards du centre sont eux-mêmes le résultat d’un projet mégalo du bourgmestre de l’époque (Anspach pour ne pas le citer) qui a exproprié plus de 1000 logements et petits commerces (sans vrais dédommagements en 1880 environ) en défigurant à jamais la structure même de ce que fut Bruxelles jadis! il a fallut très longtemps avant que ce lifting cicatrise et devienne rentable! car la nouvelle classe moyenne émergente à laquelle était destinée tout ces beaux grands immeubles Haussmanniens a boudé ce projet! un flop total pendant des années! une débauche financière qui profitat à qui? je ne vais pas continuer sur tout l’historique mais si le peuple est contre; à la différence de l’époque il peut être entendu! belge lève-toi enfin! verdomme!

Les commentaires sont fermés.