Yvan Mayeur — enfin — condamné !

Yvan Mayeur a été condamné à accorder à l’hôtel Métropole, situé place de Brouckère à Bruxelles, un accès direct au boulevard, et ce sous peine d’une astreinte unique de 500.000,00 euros.

Evidemment, ce n’est pas Yvan Mayeur qui va payer, mais le contribuable bruxellois, voire belge !

Ce jeudi 1er octobre 2015, notre Pinocchio municipal éludait la question comme suit :

« La Ville de Bruxelles a fait et fait encore des propositions constructives à l’Hôtel Métropole pour apporter une solution quant à l’accès de certains véhicules à l’établissement. …  Je ne désire pas rentrer dans la polémique car nous avons fait et faisons encore des propositions constructives pour solutionner l’accès de certains véhicules à proximité de l’hôtel.»

Ceci est du pur mensonge et montre l’extraordinaire rétivité du personnage.

Il suffit de lire les déclarations du directeur de l’hôtel Métropole :

« J’ai été choqué par les propos de M. Mayeur qui indiquait qu’on demandait deux bandes d’accès. Une telle demande serait absurde, ce serait contre-productif en outre pour la terrasse ! Nous demandons simplement un accès structuré, balisé, discret, le long des façades. Nous voulons simplement que la Ville respecte l’ordonnance et prévoie un accès direct, même étroit, pour l’hôtel. Nous sommes bruxellois aussi, nous ne plaidons pas que la cause du Métropole. On parle d’emplois à Bruxelles et d’investissement ! C’est surprenant de la part d’un collège communal – composé de divers partis – de mettre en difficulté une entreprise comme le Métropole. Si l’on songe aux taxes communales, ils scient la branche sur laquelle ils sont assis… En même temps, hélas, c’est symptomatique de la situation en Belgique. Ce devrait être le moment ou jamais d’aider les PME et on fait tout le contraire. Malgré l’ordonnance en notre faveur en juin, la Ville, apparemment, a décidé de ne pas décider et balaie les problèmes de la main. Or, chaque moment compte. »

En tout état de cause, le vent a tourné : ce jour marque pour Yvan Mayeur et sa bande le commencement du désaveu officiel.

Quelle autorité constituée peut-elle encore considérer le condamné Yvan Mayeur comme un interlocuteur valable ?

 La presse nationale et internationale relate la condamnation de Yvan Mayeur

La presse nationale et internationale relate la condamnation de Yvan Mayeur
L'hôtel Métropole, désespérément vide
L’hôtel Métropole, désespérément vide, car privé d’accès au boulevard…
"Cet homme est-il normal ?"
« Cet homme est-il normal ? »

4 réflexions au sujet de « Yvan Mayeur — enfin — condamné ! »

  1. Bravo ! Les propos d’Yvan Mayeur  » Ce n’est pas à la Justice de redessiner la ville », prouvent que le rôle de la Justice est de faire respecter les lois. Et que ce n’est certainement pas à un politique communal de redessiner ces dernières, par des manœuvres de « mise sur la paille » pour satisfaire ses propres projets, sans verser aucun dédommagement ! Le droit commercial n’a pas été inventé pour des prunes. Il y a fort heureusement des règles à respecter. L’hotel Métropole ouvre donc le bal !

  2. Bonjour à tous,
    il ne faut pas oublier non plus que pour les voitures la petite ceinture est devenue un enfer. C’est vraiment la fin des haricots avec cet idiot.

  3. Ce monsieur qui prend tout le monde de très haut est occupé à générer des faillites et des milliers de futurs chômeurs et ce sans aucune réaction de Monsieur Michel…. Très triste constatation.

  4. Je ne connais pas personnellement Mr Mayeur mais force est de constater qu’il prend des décisions à la légère pour satisfaire son ego.
    Il faut bien avouer que ce piétonnier ne ressemble à rien.
    Provoque de grave problèmes de circulation et fait subir aux commerces des pertes qui seront dans certains cas irrémédiable.
    Les personnes intelligentes peuvent reconnaître leurs erreurs … quid de Mr Mayeur ?

Les commentaires sont fermés.