Yvan Mayeur est-il présent sur les réseaux sociaux anti-piétonniers ?

Dans un premier temps, beaucoup de foreros de Contre le piétonnier de Bruxelles se sont demandé si Yvan Mayeur lisait ce qu’ils écrivaient à son sujet — et qui n’était d’ailleurs pas toujours très aimable.

"Jean Bondardenne", administrateur du groupe Contre le piétonnier
« Jean Bondardenne », administrateur du groupe Contre le piétonnier de Bruxelles : une certaine ressemblance physique avec qui vous savez…

Il semblerait finalement que, non seulement Yvan Mayeur lise les opinions des membres de Contre le piétonnier, l’ex-groupe ouvert devenu fermé de Michel WAJS alias WAJSBORT, mais qu’il en soit en outre… l’administrateur, sous l’alias de « Jean Bondardenne » !

Est-ce de l'autodérisison ?
Une autre photo de profil (avatar) de Jean Bondardenne… est-ce une forme suprême d’autodérision ?

Il faut dire que le profil Facebook de Jean Bondardenne est plutôt récent et ne compte à ce jour qu’un seul et unique ami…

Les trois "admins" de Contre le piétonnier
Les trois « admins » de Contre le piétonnier de Bruxelles

Autre « administrateur » du groupe fermé Contre le piétonnier : « Ukta Hallouf »

Caractéristique de Ukta Hallouf, elle est totalement injoignable (et pour cause…) : ni amis, ni messages privés, mais elle a néanmoins réussi à devenir administratrice du groupe très sélect de Michel WAJSBORT.

Ukta Hallouf passe pour une martiniquaise amatrice de sorcellerie vaudou
« Ukta Hallouf » passe pour une antillaise férue de sorcellerie vaudou… tout un programme ! On a même eu droit à la soirée créole, le 7 octobre, mais Ukta connaît vraiment très bien le centre de Bruxelles

Derrière ce nom improbable — et ce profil Facebook tout aussi récent et vide1 que celui de Jean Bondardenne —, se cache un homme belge, assez cultivé, désœuvré et âgé de plus de 50 ans compte tenu du vocabulaire qu’il utilise (« on va voir sa floche » 2).

L'un des nombreux visages de Ukta Hallouf, la "folle" pratiquant le vaudou
L’un des nombreux visages de Ukta Hallouf, la « folle » pratiquant le vaudou à ses moments perdus ; aux dernières nouvelles, elle serait coiffeuse et se rendrait à des congrès de bigoudis et autres permanentes à Milan puis Londres… en tout cas, elle n’était pas présente à la soirée du 22 octobre !

Le grand plaisir de Ukta — plaisir du reste commun à toutes les jolies femmes — est de se permettre de dire à peu près n’importe quoi : par exemple, pour justifier son absence à la soirée du 22 octobre annoncée depuis deux mois, qu’elle se rend à Londres en Thalys.

Le grand plaisir de Ukta...
Le grand plaisir de Ukta…

Il est amusant de penser que Yvan Mayeur est parvenu à infiltrer le groupe très fermé de Michel WAJSBORT, au point d’en incarner deux administrateurs sur trois… de surcroît via des profils aussi extraordinaires que « Ukta Hallouf » ou « Jean Bondardenne » (dont le selfie est d’ailleurs suffisamment parlant).

C’est d’autant plus amusant que ces deux faux profils répondent exactement aux critères officiels d’exclusion définis par Michel WAJSBORT pour son groupe Facebook : de là à dire qu’il est  lui-même un clone de Yvan Mayeur, il y a cependant un pas que nous ne franchirons pas.

Autrement dit, la célèbre Isabelle MARCHAL — la pasionaria de « Platform Pentagone » — passerait son temps à déblatérer contre Yvan Mayeur sur un forum modéré par… Yvan Mayeur en personne !

Quel est exactement le message d'Isabelle ?
Quel est exactement le message d’Isabelle ?

Si Yvan Mayeur a réussi cette performance, nous lui tirons notre chapeau, car il découvrirait ainsi un aspect totalement méconnu de sa personnalité, contrastant radicalement avec son image publique.

Quand on pense que Michel WAJSBORT le traite de « dictateur »… allons donc, un homme à l’humour si fin et pratiquant à ce point l’autodérision !

  1. A l’exception d’un tube de Zouk Machine en vidéo
  2. C’est à dire son sexe… ni une femme, ni un homme jeune n’utiliseraient un tel terme, abandonné au début des années 70